Exploration et orthoptie

Dépister, analyser et traiter les troubles de la vision

Exploration et orthoptie

Il est primordial de contrôler de façon systématique la fonction visuelle à différents âges clés de la vie.

  • Chez l’enfant :La vision est en développement et toute entrave à ce développement peut créer une amblyopie et ce d’autant plus que l’enfant est jeune.
  • Chez l’adulte :la vision doit être en adéquation avec ses activités professionnelles et de loisir. Le travail sur écran et la conduite sollicitent très durement la vision. L’apparition de la presbytie aux alentours de 45/50 ans va perturber les capacités visuelles de l’adulte. Le dépistage puis le traitement d’un déséquilibre binoculaire permettra l’adaptation aux lunettes progressives.
  • Chez la personne âgée : les capacités visuelles diminuent avec ou sans la présence de pathologies.

exploration ophtalmologique et orthoptie

  Exploration et orthoptie

Pour plus d’informations appelez le service en cliquant sur 0537 67 66 64 De 8h30 – 17h00

Foire aux questions

Un orthoptiste est un professionnel de santé, formé en faculté de médecine à la réfraction, à la rééducation orthoptique et aux examens complémentaires d’ophtalmologie. C’est une profession réglementée par un décret de compétence.

L’ophtalmologue, autrement appelé ophtalmologiste, est le spécialiste de l’œil et de toutes ses pathologies. Il a réalisé entre 11 et 14 ans d’études pour connaître les yeux dans les moindres détails et ainsi détecter les maladies et troubles. C’est lui qui peut prescrire des lunettes ou lentilles en fonction de la pathologie du patient détectée grâce à des examens et analyses oculaires.

Il a également la capacité de réaliser des opérations comme le remplacement du cristallin ou des actes chirurgicaux comme la chirurgie réfractive et des paupières.
C’est votre interlocuteur principal lors d’un rendez-vous médical en centre ophtalmologique.

L’orthoptiste est quant à lui, un auxiliaire médical spécialisé dans la rééducation des troubles de la vision comme le strabisme, l’amblyopie, ou des défauts de convergence. Il peut aussi réaliser des bilans de la vue afin d’évaluer les capacités visuelles grâce à différents examens de l’acuité comme la prise de photo du fond de l’œil. Grâce à ses 3 années d’études spécialisées dans la santé des yeux, il est un véritable assistant à l’ophtalmologue grâce à son habilité à réaliser certains actes dans le processus d’examen des yeux.

L’orthoptiste commence par interroger le patient sur les désagréments rencontrés (vision double, fatigue, maux de tête…), ses habitudes de vie (utilisation des écrans, lecture…) et sur ses antécédents médicaux. Puis il pratique différents tests à l’aide d’instruments et de matériels spécifiques, qui vont lui permettre de préciser son diagnostic.

Au cours de son exploration motrice et fonctionnelle, il va s’attacher à déceler un éventuel strabisme, à mesurer la position des yeux au repos, à étudier la manière dont ils suivent un objet en mouvement, à contrôler les fonctionnements des muscles, à vérifier la vision binoculaire pour s’assurer que les deux yeux regardent bien ensemble…

Il s’agit d’un examen extrêmement complet qui dure une trentaine de minutes.

Après le bilan orthoptique, l’auxiliaire médical est en mesure de mettre en place son projet de soins pour le patient et de définir l’objectif attendu. Le plus souvent – mais ce n’est pas systématique –, une rééducation est prescrite qui comprend jusqu’à vingt séances se déroulant à son cabinet, éventuellement complétées d’exercices à faire à domicile.

Pour être remboursée, la rééducation des yeux est soumise à une demande d’entente préalable, c’est-à-dire que l’Assurance maladie doit en valider le principe pour intervenir financièrement ensuite.

Le bilan orthoptique est pris en charge par l’Assurance maladie, tout comme le remboursement de l’orthoptiste, dès lors qu’il a fait l’objet d’une prescription médicale

Prendre rendez-vous

    × Chat Whatsapp